Aller au contenu

Les Richesses de l'Amazonie

Noix du Brésil

La noix du Brésil contient 75% d’acides gras non-saturés, essentiellement oléiques et linoléiques, mais aussi du phytostérol et du beta-sitostérol. Très utilisée pour soigner les peaux sèches ou mâtures, le sélénium et les vitamines A et E de la noix lui donnent d’excellentes propriétés antioxydantes.

Maracuja

Maracuja est le nom exotique du fruit de la passion. Riche en acides gras et en oméga 6, il est utilisé par les amazoniennes pour hydrater et relaxer leur peau, ou donner à leur chevelure un aspect léger et brillant, tout en les parfumant de son doux arôme exotique.

Buriti

Le Buriti est un palmier qui produit un fruit de la taille d’une prune, couvert d’une peau à la croisée entre le litchi et l’ananas. Sa chair jaune couvre une noix ovale. Avec une forte teneur en acide oléique, tocophérols, et en béta-carotène, l’huile de Buriti est très recherchée pour ses propriétés antioxydantes, et photo-protectrices.

Copaïba

Récoltée directement sur les troncs de Copaïba, cette résine est utilisée en médecine traditionnelle comme antiseptique. Des études récentes ont prouvé ses propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques.

Cupuaçu

Ce cousin du cacao ressemble à une noix de coco et renferme une chair cotonneuse immaculée, couvrant de grosses graines. De par sa grande capacité d’absorption d’eau, le beurre issu du pressage des graines hydrate naturellement la peau en profondeur. Son parfum est souvent décrit comme un mélange entre le cacao et l’ananas.

Muru Muru

Les graines du fruit du murumuru produisent un beurre riche en acide oléique, myristique, et laurique. Souvent utilisé dans les savons, il dépose un filtre protecteur sur la peau, similaire au silicone, mais qui ne bouche pas les pores ; c’est également un excellent traitement pour les peaux sèches et fatiguées. Utilisé dans des produits capillaires, ce beurre supporte le maintien des boucles tout en nourrissant et en renforçant les racines.

Pracaxi

Cette grosse noix aux faux airs d’amande produit une huile reconnue pour ses propriétés régénératrices. En effet, elle est composée essentiellement d’acides oléique, linoléique et béhénique, tous trois reconnus pour leur capacité à accélérer la guérison des lésions cutanées. En Amazonie, elle est utilisée pour réduire les vergetures, les cicatrices et les taches sur la peau.

Bacuri

Le bacuri ressemble à une papaye. Sa peau épaisse cache une chair molle et blanche, riche en acides tripalmitiques et palmitoléiques. Réputé pour réveiller et hydrater efficacement les peaux fatiguées, tâchées ou ternes, les femmes d’Amazonie l’utilisent pour traiter l’acné et les boutons du visage.

Carapa

Utilisée traditionnellement pour ses propriétés apaisantes et hydratantes, l’huile de Carapa est issue du pressage des graines. Riche en palmitine et oléine, il est utilisé pour hydrater la peau et lui donner un toucher satiné. Il est également utilisé pour calmer les contusions ou pour repousser les insectes hématophages (moustiques, tiques…), voire pour calmer les démangeaisons après une de leurs piqûres.